Si vous éprouvez des difficultés à lire ce message, allez à l'adresse:
http://aieq.cybercat.ca/fr/voir.php?idNewsLetter=586.

Édition du 17 juin 2016





MESSAGE À TOUS LES MEMBRES DE L'AIEQ

Bulletin en relâche pour l'été!
Le bulletin fait relâche durant la période estivale. Bon été à tous nos lecteurs!


DES NOUVELLES DE L'AIEQ

Colloque international «Anne Hébert, le centenaire» : un franc succès!
Les 7, 8 et 9 juin derniers a eu lieu, à la faculté des lettres et sciences humaines de l’Université de Sherbrooke et à Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) Vieux-Montréal, le colloque international «Anne Hébert, le centenaire», organisé par le Centre Anne-Hébert de l’Université de Sherbrooke, en partenariat avec BAnQ et le Centre de recherche interuniversitaire sur la culture et la littérature québécoises (CRILCQ). Ce colloque a donné lieu à de nombreux échanges et discussions entre des spécialistes de différents horizons et de diverses générations, en plus de présenter une trentaine de communications, dont les textes seront bientôt publiés. Des spécialistes de dix pays, dont plusieurs sont membres de l’AIEQ, ont souligné le centième anniversaire de la naissance d’Anne Hébert. Ce fut également l’occasion de célébrer les vingt ans d’existence du centre qui porte le nom de cette grande dame de la littérature québécoise.

Grâce au soutien de l’AIEQ, cinq membres de l’association ont pu présenter leurs travaux durant ce colloque : Jaap Lintvelt (Université de Groningue, Pays-Bas), Milica Marinković (Université de Bari, Italie), Nao Sasaki (Université Meiji, Japon), K. Madanagobalane (Association des enseignants de français en Inde) et N. C. Mirakamal (Université de Madras, Inde).

En marge du colloque, à Sherbrooke, le 7 juin, il y a eu le vernissage de l’exposition «La détermination d’un regard : archives littéraires d’Anne Hébert et œuvres d’art de Hector de Saint-Denys Garneau», en présence de nombreux dignitaires et représentants des communautés culturelle et scientifique. Sylvie Paquette a offert au public deux chansons acoustiques de son tout nouvel album Terre originelle. Mentionnons également le lancement de l’Album Anne Hébert, réalisé par Bernard Chassé et Nathalie Watteyne, et publié aux Éditions Fides. Cette exposition tiendra l’affiche jusqu’au 7 août à la Galerie d’art de l’Université de Sherbrooke.
http://www.usherbrooke.ca/medias/evenements/evenements-details/e/31557/

Prix Obata AJEQ-AIEQ pour la recherche sur le Québec
L’AIEQ est heureuse de s’associer, pour une première année, au Prix Obata de l’Association japonaise des études québécoises (AJEQ) pour la recherche sur le Québec. Créé en 2014 afin d’honorer M. Yoshikazu Obata, fondateur de l’AJEQ, décédé en 2013, ce prix a pour objectif de promouvoir les échanges académiques, culturels et scientifiques entre le Japon et le Québec.

Le comité de sélection a porté son choix sur Mirei Seki et Miho Matsumura, deux candidates qui se sont démarquées par la qualité de leur dossier. Ces deux récipiendaires pourront, grâce à l’AIEQ, venir au Québec afin d’y approfondir leurs recherches.

Madame Seki est maître de conférences à l’Université d’Aichi, membre du conseil d’administration de l’AJEQ et participe assidûment aux activités de cette association. Ses champs de spécialisation sont les littératures québécoise et française contemporaines. Durant son séjour au Québec, du 12 au 22 mars 2017, elle concentrera ses recherches sur la relativisation culturelle dans les romans de Kim Thuy, dans le contexte historique à la fois littéraire et social au Québec. Ses travaux se feront en collaboration avec Gilles Dupuis, professeur à l’Université de Montréal et membre de l’AIEQ et Caroline Proulx, enseignante au collège Ahuntsic.

Madame Matsumura est maître de conférences à l’Université de Gunma. Son domaine de recherche est l’histoire contemporaine des relations extérieures de la France et du Québec. Son séjour au Québec, du 3 au 23 février 2017, lui permettra d’approfondir sa recherche sur la première guerre mondiale au Québec, telle que vécue au Québec, sous l'angle de la représentation et la perception de son identité historique. Le corpus principal de cette recherche sera obtenu par les enquêtes de terrain effectuées au Québec, où elle pourra bénéficier de la collaboration de Carl Bouchard, de l’Université de Montréal et de l’historien Serge Bernier, de la direction Histoire et Patrimoine au ministère de la Défense à Ottawa. Toutes nos félicitations à ces deux lauréates!
http://www.ajeqsite.org/index_fr.html/

L’AIEQ au congrès mondial de la Fédération internationale des professeurs de français à Liège, du 14 au 21 juillet
L’AIEQ participera au congrès mondial de la Fédération internationale des professeurs de français, du 14 au 21 juillet prochain, à Liège. Suzie Beaulieu, responsable des services aux membres à l’AIEQ, y animera un kiosque, en collaboration avec l’Université Laval et la Délégation générale du Québec à Bruxelles. La promotion de l’ouvrage numérique «Le Québec, connais-tu?» fait également partie du programme du congrès. Rachel Sauvé, directrice de l’École de langue de l’Université Laval, donnera un atelier de familiarisation à cet outil qui permet aux enseignants de français langue étrangère et langue seconde d’intégrer du contenu québécois à leur pédagogie. Cet atelier se teindra le 19 juillet à 16 h.
http://liege2016.fipf.org/cms/


ÉVÉNEMENTS

XXe congrès de l’Association internationale des sociologues de langue française, 4-8 juillet, Montréal
Plus de 1 500 congressistes, venus du monde entier, sont attendus à ce colloque organisé en collaboration avec l’Université de Montréal et l’Université du Québec à Montréal. La première journée du congrès se déroulera à l’Université de Montréal et la suite se passera à l’Université du Québec à Montréal.
http://congres2016.aislf.org/


APPELS À COMMUNICATIONS

Colloque «En bref : que dire avec peu?», 29 et 30 septembre, Université d’Ottawa
Ce colloque des jeunes chercheurs, organisé par l’Association des étudiants des cycles supérieurs (AECS) du département de français de l’Université d’Ottawa, se penchera sur les enjeux liés à la question de la longueur dans les œuvres et dans les discours. Plus précisément, la problématique au cœur de cette démarche s’interroge sur la multiplication récente des formes brèves dans les discours et les œuvres. Que ce soit les fabliaux du Moyen âge, le feuilleton ou les aphorismes, les formes brèves ont toujours occupé une place importante en littérature. Certains estiment cependant qu’elles seraient plus dominantes que jamais et que la forme longue serait menacée à la fois par les nouvelles technologies, les nouveaux supports et un certain déficit d’attention qui serait l’apanage de l’époque. La date limite de dépôt des propositions est le 17 juin.
http://www.crilcq.org/actualites/item/appel-colloque-en-bref-que-dire-avec-peu/

47e Colloque international NASSCFL : «Littérature, livre et librairie au XVIIe siècle», Lyon, 21-24 juin 2017
La «North American Society for Seventeenth-Century French Literature» (NASSCFL), qui réunit les spécialistes du XVIIe siècle français anglophones et francophones du monde entier, tiendra son 47e Colloque international à Lyon. Les participants pourront interroger les liens qui se nouent à cette période entre littérature, livre et librairie. Il s’agira d’observer leurs interactions politiques, économiques et culturelles et d’interroger les représentations qui s’y attachent. Une telle problématique prend tout son sens à Lyon qui fut, sous l’ancien régime, le deuxième centre éditorial après Paris. Les propositions de communication doivent être soumises au plus tard le 31 août 2016.
http://www.usherbrooke.ca/gnec/pj/appel_a_communication_nasscfl.pdf/


PUBLICATIONS RÉCENTES

50 ans d’éducation au Québec
Sous la direction de Pierre Doray et Claude Lessard, cet ouvrage dresse le portrait de l’évolution du système éducatif québécois. Il y est question des politiques éducatives, dont le fameux rapport Parent, et de la gouvernance du système éducatif, mais aussi des principaux acteurs de l’éducation, soit les enseignants et les élèves. Les transformations vécues dans tous les ordres d’enseignement y sont dépeintes, du primaire à l’université en passant par la formation professionnelle et technique. Des thèmes clés comme la démocratisation de l’accès aux études supérieures, la prise en compte de la diversité dans les écoles et le développement de la recherche y sont également abordés.
http://puq.ca/catalogue/livres/50-ans-education-quebec-3115.html/







L'AIEQ
Nos partenaires